Sommaire

Filage

Petite histoire du filage

Filer aujourd'hui - pourquoi?

Laine et autres fibres

Préparer la laine pour le filage

Réflexions sur l'apprentissage du filage

Rouets

Fonctionnement d'un rouet

Choisir un rouet

Acheter un rouet

Book ou Box Charkha indienne

Fuseaux

Introduction au fuseau

Présentation de fuseaux

Bricoler votre

Fuseau

Lazy Kate (cantre à bobines ou fuseaux)

Aiguilles à tricoter

Publications

Présentation de livres et films sur le filage

Liens - filage sur le web

Album photos

La vie à la ferme

Sitemap

Coordonnées et infos légales

Home / Accueil / Startseite > La Hottée - présentation > Filage > Fonctionnement d'un rouet > Rouet à tension irlandaise

Rouet à tension irlandaise

Cette photo montre l'épinglier et la bobine d'un rouet à tension irlandaise

Sur ces rouets, la courroie entraîne la bobine. Quand on pédale, la bobine tourne et l'épinglier ne bouge pas. Quand il y a du fil sur la bobine et on tient le bout, le fil attache l'épinglier à la bobine. Donc l'épinglier doit tourner avec la bobine.

Normalement il y a un frein sur l'épinglier (souvent une lanière en cuir qu'on peut serrer à l'aide d'une vis). Serrer le frein ralentit l'épinglier ce qui fait que le rouet tire plus fort sur le fil. Mais il y a des rouets où on n'a pas besoin de serrer le frein pour le filage (ou où on peut même l'enlever complètement si c'est possible). La traînée de l'épinglier offre assez de résistance. Ca veut dire que tous les rouets à double entraînement et beaucoup de rouets à tension écossaise peuvent être convertis en tension irlandaise. Il suffit de mettre les deux boucles de la courroie sur la poulie de la bobine et d'essayer pour voir ce que ça donne pour le filage.

Si on peut souvent filer sans frein, ce n'est pas le cas pour retordre. Il faut beaucoup plus de tension pour le retordage que pour le filage et donc il faut appliquer le frein et le serrer au fur et à mesure que la bobine se remplit.

Si le rouet tire trop fort sur le fil, on peut réduire le tirage en augmentant le diamètre de la bobine. En utilisant soit une bobine déjà en partie remplie avec du fil, soit en mettant une mousse PVC (comme pour l'isolation des conduits d'eau) autour d'une bobine vide.

Avantages

Le grand avantage d'un rouet à tension irlandaise est sa simplicité de construction et d'utilisation. C'est le rouet le plus facile à construire. Donc il y a peu de risque quand on achète un rouet d'occasion ou même antique - on devrait réussir à le faire marcher.

Pour l'utilisation, rien n'est plus simple qu'un rouet à tension irlandaise, surtout s'il est un de ceux qu'on peut utiliser sans le frein. On file, et file, et file. Pas besoin d'ajuster quoi que soit (souvent les rouets à tension irlandaise ont une courroie élastique) et la bobine est vite changée.

Le fil est tiré dans le trou quand l'épinglier arrête et la bobine continue à tourner. L'épinglier à l'arrêt signifie que le fil n'est pas tordu pendant l'embobinage, ce qui peut faciliter le filage de fils épais peu tordus.

Souvent les rouets à tension irlandaise ont des bobines plus grandes que d'autres rouets (par exemple, le Louet S10, le Henkys, et le Ashford Countryspinner).

Inconvénients

L'inconvénient principal est que souvent ces rouets tirent si fort sur le fil qu'on pense faire du tir à la corde. Filer du fil fin ou des fibres difficiles (glissantes ou courtes) peut être presque impossible. Pour cette raison je ne conseillerai pas un rouet à tension irlandaise pour les débutants, même si la construction simple s'y prêterait.

Si on laisse l'épinglier s'arrêter complètement pour embobiner, il tirera d'un coup sec sur le fil quand on veut recommencer à tordre le fil.

Utilisation conseillée

Les rouets à tension irlandaise sont idéals pour le retordage. Les difficultés qu'ils présentent pour le filage sont sans importance pour le retordage et le tirage fort et les grandes bobines sont des avantages considérables.

Ils sont aussi très bons pour filer des laines épaisses (pour tricoter des pulls d'hiver).

Mon opinion

Je n'ai de l'expérience qu'avec le Henkys "Das Bewaehrte" et le Ashford Countryspinner. Je n'achèterai ni l'un ni l'autre comme rouet unique. Le Countryspinner est un spécialiste pour des fils très épais (laine pour tapis, fils à effets) et le Henkys est un rouet pour le "tir à la corde".

Par contre, si vous avez déjà un rouet qui parfois ne tire pas assez fort sur le fil (comme chez moi le Kromski Mazurka), ou dont les petites bobines vous énervent, un rouet à tension irlandaise pourrait être un bon choix pour un deuxième rouet.

Continuer avec rouet à tension écossaise

Dernière modification de cette page : 01 Février 2008